Boules lyonnaises

La longue - expressions

Boules lyonnaisesNous voilà dans le vocabulaire du jeu de boules lyonnais.

La lyonnaise appelée aussi la longue obéit à des règles très précises que je vous expliquerai un jour.

Pour l’instant voici quelques expressions couramment utilisées :

Queuter ses carreaux secs, pour le tireur, c’est manquer de toucher la boule adverse en se mettant à sa place.

Faire un brochet , une alose ou un saucisson : la boule du tireur atterrit loin de  l’objet visé.

Un biberon c’est quand la boule colle contre le but, c’est aussi téter le but, peter la miaille au gone ou réussir un museau contre le petit.

Heurter un gratton la boule est déviée par un petit caillou.

Réussir une bauche, la boule fait un carreau sec, frappe et se met à la place de celle éjectée.

La boule qui se pert et quitte le jeu, elle va à l'eau, elle a soif et va boire ou elle se noie.

Guignol ou gone : c'est le but, le cochonnet, le petit.

Prendre, embrasser ou biquer la Fanny, c'est perdre en ne marquant aucun point ; à l'inverse mettre une Fanny, c'est gagner sans que l'équipe adverse ne marque un seul point.

Ajouter un commentaire