Musée des Confluences - expos temporaires

- Hugo Pratt, lignes d’horizons : programmée jusqu’au 24 mars 2019 cette exposition vous fera découvrir la vie tumultueuse et intense de cet artiste qui en quelque sorte a créée Corto Maltese, son héros de bande-dessinée, à son image.

- Démasquer l'art Africain - Désir d'Art : Dans une scénographie sombre, millimétrée par la lumière somptueuse, le Musée des Confluences présente jusqu'au 12 mai 2019 une première partie du legs que lui afait le couple de collectionneurs Ewa et Yves Develon. Approche sensitive d'un art peu montré : celui du Nigéria

- Yokainoshima, esprits du Japon : Cette exposition s’inscrit dans le cadre des commémorations franco-japonaises et du programme associé « Japonismes 2018 » et vous pouvez la voir jusqu’au 25 août 2019. L’exposition trace un lien entre les photographies contemporaines de Charles Fréger (elles sont magnifiques et donnent à voir un grand nombre de figures masquées rituelles) et les collections japonaises du musée sans compter les vidéo.

- Fêtes himalayennes, les derniers Kalash : Dans les vallées reculée de la frontière Pakistano-afghane, les trois mille derniers Kalash de l'Himalaya tentent de préserver leur culture et leurs traditions ancestrales, désormais menacées par l'islamisation de la société et le monde moderne. À l'approche du solstice d'hiver, les Kalash chantent et dansent pour la renaissance des saisons et la fertilité de leurs cultures. Ils prient les dieux et les esprits de la nature, dialoguent avec les fées et écoutent les instructions du chamane.
À voir jusqu'au 1er décembre 2019

- Coléoptères, insectes extraordinaires :  De la coccinelle au scarabée atlas en passant par le doryphore et la luciole, les coléoptères nous impressionnent par leurs dimensions ou leurs capacités étonnantes. Présents sur la totalité du globe à l’exception des pôles et des mers, ces insectes font partie de notre quotidien. Ils sont à l'origine de nombreux mythes et croyances à travers le monde. En associant les regards scientifiques et artistiques, cette exposition vous propose de (re)découvrir ces créatures extraordinaires. Passionnant ! à voir jusqu'au 28 juin 2020.

Ces expositions exceptionnelles différentes, superbement mises en scène pour chacune, raviront petits et grands car au cours de ma visite, j’ai croisé toutes les générations qui manifestaient leur étonnement et leur plaisir à chaque découverte. Voilà cinq bonnes raisons d'aller au Musée, seul ou en famille, pendant les vacances scolaires du 16 février au 3 mars 2019. 

Préparez votre visite -  Musée des Confluences

Musée des Confluences 86 quai Perrache, 69002 Lyon